Investir dans une société civile de placement immobilier : comment faire ?

  • par
Societe-Civile-de-Placement-Immobilier

Vous êtes enfin prêt à investir dans l’immobilier. Sachez que dans cette aventure, il est important de bien se positionner. À cet effet, l’un des véhicules de placement collectifs dédiés aux professionnels et aux investisseurs particuliers, auquel vous pouvez recourir est la SCPI (Société Civile de Placement Immobilier). Comment faire ? Découvrez ici comment investir dans une SCPI.

Passer par une assurance-vie

Pour investir dans une Société Civile de Placement Immobilier, vous pouvez décider d’acheter des parts au sein d’un contrat d’assurance. Cette manière de faire est très avantageuse si la tranche marginale d’imposition de l’investisseur est élevée. En effet, vos bénéfices de la SCPI seront soumis à la fiscalité des contrats d’assurance-vie et de ce fait, il n’y aura aucune fiscalité applicable au cas où les revenus seraient laissés dans le contrat.

Ensuite, vos parts de SCPI seront considérées comme étant des unités de comptes. Elles sont donc soumises aux prélèvements sociaux au moment du rachat partiel ou total. Aussi, si vous décidez de retirer vos revenus, vous bénéficierez d’une fiscalité très avantageuse. De plus, si vous êtes en couple et votre contrat à une ancienneté de 8 ans, vous bénéficierez d’un abattement de 4 600 ou 9 200 euros.

Par ailleurs, si votre contrat d’assurance date d’avant 27 décembre 2017, vous bénéficierez d’un prélèvement forfaitaire de 17,2 %, et 7,5 % ou 12,8 % hors prélèvements sociaux. Cet avantage fiscal est fonction de l’ancienneté et des capitaux du contrat. Il faut noter qu’il est impossible de financer vos parts de SCPI par crédit. Nécessairement, vous devez disposer d’un capital pour les acquérir.

Recourir à la nue-propriété

Grâce au démembrement, la propriété d’un bien immobilier peut être partagée entre deux personnes. D’un autre côté, l’usufruitier peut y habiter ou louer le bien en percevant les revenus locatifs. Autrement dit, celui-ci a la jouissance du bien immobilier et peut décider de le vendre. En effet, ce démembrement peut avoir deux natures distinctes. Il peut être viager (la pleine propriété est acquise à la mort de l’usufruitier) ou temporaire. Avec cette dernière, la pleine propriété est acquise au terme du démembrement et en matière d’achat de SCPI, la durée s’étend de 5 à 15 ans.

L’un des avantages à acheter une Société Civile de Placement Immobilier en nue-propriété et que cette dernière constitue un patrimoine, et ce, en payant simplement le coût d’une partie de la pleine propriété de vos parts de SCPI. De plus, à l’issue de la période de démembrement, vous percevrez la totalité des revenus de la pleine propriété.

Enfin, si vous êtes un épargnant lourdement fiscalisé, vos parts de SCPI ne rentreront pas dans l’assiette de l’IFI du nu-propriétaire. Vous n’aurez pas à payer d’impôt sur le revenu ou des contributions sociales.

Investir dans une SCPI à crédit

Euh oui, sans disposer d’un capital, vous pouvez investir dans une SCPI. Cette manière de procéder est d’ailleurs très avantageuse. En effet, en souscrivant à un crédit pour financer l’acquisition des parts de SCPI, vous bénéficiez d’un effet de levier. Autrement dit, vous profitez du différentiel entre le coût du crédit bas et le taux significatif de rendement. Vous paierez ainsi une partie de votre crédit grâce aux revenus fonciers.

Ensuite, investir dans une SCPI en faisant un prêt est aussi intéressant au niveau fiscal. De vos revenus, il est possible de déduire, le montant de l’assurance, les frais de dossier de l’emprunt. Il est également possible de déduire les intérêts d’emprunt sans limitation de durée et de montant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *